«

»

Mai 15

Les courses connectées ou la réalité diminuée !

La réalité augmentée permet d’augmenter les possibilités offertes dans le monde réel en superposant des informations pertinentes (incrustations d’éléments multimédia ou d’images/vidéos de synthèse résultant de traitement de données en temps réel). Elle ajoute ainsi des services à la vie réelle. Cela peut passer par des lunettes ou un casque de réalité augmentée. A noter qu’il existe des frontières et des porosités entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle.

On parle de monde phygital qui est l’association des mondes physique et numérique (ou digital). Il s’agit d’agréger les deux et non de substituer le monde physique par le monde digital avec un juste équilibre à trouver car il ne s’agit pas d’être dans un monde digital aseptisé avec des contraintes et des privations de liberté sans fin.

Dans le domaine de la course à pied (mais aussi des trails, des courses de vélos ou de VTT et des raids), il est possible d’utiliser une App lorsque l’on court, avec des capteurs pour avoir des statistiques sur son rythme cardiaque, sa vitesse instantanée ou moyenne, ses temps de passage, etc. Ce peut être aussi pour écouter de la musique, des podcasts ou des playlists et partager sur les réseaux sociaux dans une dimension collaborative et de retour sur soi.

Les équipements sont nombreux. Ainsi Garmin propose des bracelets connectés ou des montres connectées, Apple a lancé la Watch qui peut être associée à des App pour la course à pied ou encore Fitbit acquis par Google. Au demeurant des données de santé sont à la disposition des plateformes.

Les applications pour montre connectée et smartphone sont légion. Elles indiquent la distance parcourue, le temps moyen par kilomètre ou par mile, la localisation, le détail graphique du parcours, souvent la proposition de partage sur les réseaux sociaux, etc.

Nous avons par exemple :

  • JustMOVE : application d’entraînement à des courses virtuelles
  • Frequence Running : pour se préparer à une course avec des plans d’entraînement
  • Nike Plus Running : qui demande de façon optionnelle son sexe, son poids, sa taille pour pouvoir fournir des statistiques comme le nombre de calories brûlés par sortie
  • Runkeeper : application la plus téléchargée dans le monde avec une formule premium et un programme Go pour bénéficier d’un coach personnel
  • Running Heroes : gamification du running avec des récompenses lorsque l’on atteint des objectifs (code promo pour des équipementiers sportifs par exemple) et couplable avec des App classiques comme Runkeeper ou Strava).
  • Runtastic : application avec beaucoup de fonctionnalités, également en formule premium et qui intègre les fonctions musculations et dénivelés
  • Strava : une application qui permet l’analyse des courses ou des sorties selon les critères de vitesse par km, de dénivelé ou d’ascension, de fréquence cardiaque avec des partages sur les réseaux sociaux. Elle permet aussi le suivi pour la natation

Les courses connectées ou la réalité diminuée

Du fait des confinements et des restrictions des libertés et des erreurs commises (pénurie de masques, absence de tests), les courses physiques ont fondu. Plus de 95 % ont été annulées entre le 15 mars et le 31 décembre 2020 en France. Parfois à la place ont été proposées des courses connectées avec un nombre moindre de participants et de temps en temps les frais d’inscription reversés en partie à une cause. En outre la vaccination a été très lente et non anticipée alors que le Royaume-Uni est tiré d’affaire depuis déjà 2 mois [hors possibles variants dangereux].

Les courses connectées ne constituent en fait qu’un piètre palliatif aux vraies courses où l’on a, parfois en amont, des salons pour les partenaires et des enseignes sportives, ce qui participe à l’économie du sport. Et le jour J, la montée d’adrénaline lors des vagues de départ, les ravitaillements, le public, les échanges avec d’autres coureurs, le sourire des bénévoles lors du retrait des dossards ou qui vous livrent des fruits secs ou un gobelet d’eau à l’arrivée. En l’espèce la course connectée est une dégradation fonctionnelle par rapport à une course physique pour laquelle le coureur peut aussi embarquer un dispositif tel smartphone avec App idoine, ce qui permet de combiner physique et digital.

L’homme reste un animal social et a besoin d’interagir dans la vraie vie et au hasard des rencontres avec d’autres coureurs qui partagent la même passion de la course, que ce soit pour le plaisir, la santé, la performance ou simplement échanger.

A l’avenir, même si on aura des courses hybrides comme par exemple la prochaine édition des 20 km de Paris qui est prévue (même si sur le site il n’est pas clair de pouvoir souscrire à la seule course physique sans être obligé d’acheter un pack avec des courses connectées !), cela permettra à chacun de choisir sa formule. Un rare avantage d’une course connectée est souvent son étalement dans le temps sur quelques jours qui permettent de planifier aux coureurs selon leur emploi du temps. A contrario, les obstacles sur le parcours sont nombreux avec le risque d’accident, celui-ci n’étant pas banalisé pour l’occasion.

Il est urgent de permettre à nouveau les vraies courses en plein air car le sport amateur se meurt et tout son écosystème avec nonobstant l’adage que le sport c’est la santé. Des systèmes avec masques au départ et à l’arrivée et des maximisations des gestes barrières sont toujours possibles. Ce sera toujours plus sûr que les compagnies aériennes qui proposent via leurs hôtesses et stewards pendant des vols – y compris moyen courrier – des boissons ! Celles-ci conduisent pour les intéressés à ôter les masques alors même que les passagers d’une même rangée sont à moins d’un mètre l’un de l’autre et dans un milieu confiné ! Le sport, tout comme la restauration, est un secteur sinistré par la crise. Ce n’est pas seulement l’activité elle-même mais tous les écosystèmes autour avec les emplois et le lien social qui vont avec. Ils n’ont pas besoin de contraintes administratives et pour les événements avec plus de 1000 personnes de Pass sanitaire en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.