«

»

Juin 02

Moteur de recherche Bing : objectif, contrer Google !

Microsoft lance Bing son nouveau moteur de recherche qui succède à Live Search. En version bêta en France, Bing sera bientôt intégré à Windows Live Messenger.

Avec un brin de recherche sémantique (via le rachat en juillet 2008 de la société Powerset), il est également présenté comme un moteur de décision avec un affichage des résultats qui facilite la tâche de l’internaute en tentant d’anticiper les souhaits de celui-ci, notamment dans les actions de la vie courante (voyage, informations locales, santé). Outre les informations correspondantes à la recherche, sont également affichés en colonne de gauche des liens vers des recherches associées et en colonne de droite des liens sponsorisés. Contrairement à Google qui affiche les liens sur 2 colonnes, avec Bing nous avons l’affichage en 3 colonnes. Par exemple en saisissant « science », nous avons des recherches associées comme « sciences po » ou « science et vie » ou encore « science fiction » qui sont affichées.
Les principes de fonctionnement du moteur de recherche sont décrits sur le site disoverbing. L’objectif de Bing est de contrer Google. Notons que la version Preview est réservée aux Etats-Unis alors que l’Europe dispose d’une version bêta moins avancée.
En nous rendant sur le site, nous constatons la présence d’une image agréable en fond d’écran (montagnes et lac). L’affichage des résultats de recherche d’images est amélioré par rapport à Live qui était très loin de Google Images tant en pertinence qu’en ergonomie. La recherche d’information ressemble étrangement à Live sans grande différence. Le lien shopping conduit au site ciao.fr. A noter que lorsque l’on saisit à présent l’adresse de Live Search www.live.fr, on est reconduit à www.bing.com. Des principes ressemblent étrangement à Google, comme lorsque l’on sélectionne l’option « publicité » dans le menu Plus, l’on aboutit aux liens sponsorisés de Microsoft (http://advertising.microsoft.com) : un remake des AdWords, AdSense de Google…
Les suggestions annoncées pour l’internaute dans les recherches ne sont pas encore véritablement présentes. Nous attendons la dose de sémantique annoncée. Observons les évolutions au fil des prochains mois. Bing est à suivre comme Wolfram Alpha. Mais les habitudes de recherche font qu’il sera difficile de déloger Google qui reste solidement ancré.

1 Commentaire

  1. David Fayon

    merci pour cet article David. Google est en train d’évoluer aussi, voir Google Squared

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *