«

»

Jan 14

3 questions à … Cédric Tournay

Interview de Cédric Tournay

1. Comment expliquez-vous le succès de votre site Doctissimo ? Quel est votre modèle économique ? Et quelles évolutions prévoyez-vous ?

Aujourd’hui, 8 millions de personnes consultent Doctissimo chaque mois. Les femmes qui sont une grande partie de notre audience, considèrent que la santé et le bien-être, font partie intégrante de l’épanouissement personnel. Dans ce contexte, on peut affirmer que la réussite de Doctissimo, c’est celle du média Internet. D’une part, parce qu’avant lui, l’information était décentralisée et difficile d’accès et d’autre part car la communication entre les patients étaient au mieux bilatérale. C’est ce qui fait aussi le succès des associations de patients. Internet a permis l’accès à des bases de données d’information, la possibilité d’y effectuer des recherches thématiques ainsi que l’ouverture à une communication multilatérale.

Notre modèle économique est très simple, nous commercialisons de la publicité sur nos sites et nous sommes également prestataire de services. Les prochaines évolutions du site sont de nouveaux services interactifs, un renforcement de notre offre communautaire et un développement à l’international.

2. Que pensez-vous de l’automédication favorisée avec Internet, des échanges entre les patients via les forums de discussion ?

Les français pratiquent très peu l’automédication malheureusement, c’est d’ailleurs l’une des recommandations du ministère de la Santé pour diminuer les frais de santé. Il faut être favorable à une automédication responsable, basée sur une information juste et validée médicalement. Il y a actuellement 2 millions d’inscrits sur les forums de Doctissimo, c’est un véritable réseau social avant l’heure. Les discussions se passent dans un cadre régulé car 6 modérateurs salariés, dont un médecin, vérifient quotidiennement les messages postés. Quand on visite ces fils de discussion, on s’aperçoit que les internautes montrent un fort attachement aux professionnels de la santé. Ils trouvent à travers les forums, un soutien psychologique et tissent des liens forts avec les autres membres de la communauté.

3. Enfin, comment voyez-vous évoluer le rôle des médecins face aux informations qui peuvent être récupérées grâce à Internet ? Sentez-vous que les approches et les mentalités évoluent ?

Le rôle du médecin n’est pas celui d’un spectateur de ce phénomène, il est lui-même acteur puisque 60 % des médecins recherchent quotidiennement des infos sur la santé en général et 83 % ont déjà fait des recherches concernant leur propre santé [Etude Whist Inserm 2007]. Nous travaillons d’ailleurs en étroite collaboration avec certains d’entre eux et nous avons toujours eu de très bons rapports avec le corps médical. Des internautes mieux informés sur la santé et l’hygiène de vie, c’est un bénéfice pour le patient ainsi que pour le médecin.

14 janvier 2009

Cédric Tournay, co-fondateur et président de Doctissimo, le portail d’information et de services dédié à la santé. La société Doctissimo édite aussi les sites ados.fr, fluctuat.net et momes.net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *