«

»

Nov 13

Reconnaître les spams et faire le ménage dans ses méls

Je me suis livré à un exercice de nettoyage des courriers indésirables d’une de mes boîtes aux lettres, en l’occurrence celle de laposte.net.

Faire le ménage dans ses spams, mots clés utilisés par les spammeurs

Si le portail laposte.net n’a pas l’ambition de rivaliser avec Gmail, Yahoo ou Hotmail qui permettent le stockage de volumétries considérables et de façon très rapide avec des fonctionnalités évoluées*, il convient de reconnaître plusieurs mérites à laposte.net : couplage d’une adresse mél avec une adresse physique permettant de bons taux de retours lors de mailings ciblés, respect de l’opt’in (consentement préalable de l’internaute dans l’utilisation des données à des fins notamment de mailing – l’éthique de La Poste contraste diamétralement avec Facebook ou Google), depuis peu interconnexion avec Digiposte pour l’archivage électronique de méls et de pièces jointes pour pouvoir exporter des documents importants vers les autorités en faisant la demande. Mais là n’est pas l’objet de ce billet.

Il s’agit de l’étude des objets des spams que j’ai pu et dû effacer (10 000 environ accumulés au fil des mois, ce qui a permis de libérer de la place dans ma boîte aux lettres et les 2 Go disponibles). En effet, l’affichage des méls est malheureusement limité sur laposte.net aux 1 000 derniers, chiffre rapidement atteint. Aussi, il convient pour tout nettoyer d’effectuer des recherches ciblées sur des méls plus anciens ayant dans leur objet ou pour expéditeurs des termes définis. Parmi les titres des méls sujets à spams, les mots utilisés qui reviennent fréquemment et qui sont ainsi révélateurs de spams potentiels sont :
– vous
– gagner
– gagnez
– tout
– 100
– exclusif
– devenez
– devis
– rencontre
– vos
– euros
– découvrez
– luxe
– démarque
– soldes
– Re: (pour Reply même si aucun mél n’a été envoyé au préalable, il s’agit de tromper l’internaute)

Et pour les expéditeurs :

– noreply
– une flopée de prénoms, souvent féminins, est relevée

Il s’agit des méls qui atterrissent dans sa boîte aux lettres et ne sont pas automatiquement rangés dans le dossier spam, celui-ci devant par ailleurs être consulté de temps à autre pour faire les e-poubelles et s’assurer que certains méls n’ont pas été évacués à tort dans le dossier spam.

Ces recherches donnent des indications macros sur les termes utilisés pour les envois massifs de spams en français. Il convient par ailleurs au moment de toute inscription à un outil de messagerie d’éviter de cocher les cases invitant les partenaires du service à vous envoyer des publicités ciblées et de, par ailleurs, conserver la liste des newsletters, etc. où vous êtes inscrits. Enfin, certains outils (c’est le cas de laposte.net) permettent de programmer des filtrages automatiques de spams.

Avez-vous noté d’autres particularités en matière de titres ou d’expéditeurs de spams ?

*Depuis 2 mois, Gmail propose de classer ses méls dans différents onglets. Les rubriques sont baptiséees principale, réseaux sociaux, promotions, mises à jour, forums. Ceci permet de gagner dans le repérage de ses méls et le tri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *