«

»

mar 27

QG numérique : pour replacer le numérique au coeur de la présidentielle

Le QG numérique a ouvert le 20 mars. Il s’agit d’une initiative conjointe de Renaissance Numérique, Silicon Sentier et Cap Digital. Il a vocation à fédérer toutes les grandes structures et associations du numérique ainsi que l’ensemble des citoyens qui le souhaitent. Il s’adressera aux équipes de campagne des candidats à la présidentielle, aux médias et au grand public, qui sera intégré à la réflexion et aux actions.

QG numérique pour replacer le numérique au coeur de la présidentielle 2012

La première question posée sur Newsring est  « Internet en finira-t-il avec la démocratie représentative ? »

La couverture par les médias est très bonne : AFP, Le Figaro, Metro, La Croix, L’Express, 20 minutes, Le nouvel observateur, Frenchweb, Public Sénat, France 24, 01 net, etc.

Le compte Twitter dédié est @QGNUM.

Pendant un mois et demi et jusqu’au 6 mai prochain, le QG numérique abordera plusieurs sujets à repenser à l’heure numérique : le citoyen, la croissance, le financement, l’éducation, les services publics et l’Europe. C’est un lieu d’expression et de débats à vocation à faire du numérique un sujet central et transverse de la campagne présidentielle, notamment à travers des manifestations et des contributions publiées sur le site internet dédié. Tous les acteurs engagés dans le QG Numérique partagent cette conviction qu’Internet n’est pas un sujet parmi d’autres, mais qu’il est au contraire un sujet au cœur de tous les autres. A quand un grand ministère de la Société numérique (qui englobe les aspects économique, enseignement, culture, usage, infrastructure et technique) directement rattaché au Premier ministre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>