«

»

Juin 17

Web 2.0 : après la Jet Set, la WebSet ! Qui sont les stars de la « Web 7 » ?

Au sein de la blogosphère, on parle de blogueurs influents. Il s’agit de certains top blogueurs (dont une idée est délivrée via le classement mensuel de Wikio) lesquels peuvent influencer l’opinion et en particulier les consommacteurs. Leurs messages peuvent également être repris et relayés par les médias. Et ils peuvent aider des marques à véhiculer des messages pour leur cible, à entretenir une image et à fidéliser une clientèle exigeante et zapping, la génération Y en particulier. N’est pas star du web qui veut et générer du buzz est souvent un processus qui s’inscrit dans la durée et qui demande aussi une part de chance.

Selon les blogueurs influents, on assiste soit à un véritable phénomène de société qui redistribue les pouvoirs au profit des internautes (cinquième pouvoir selon Thierry Crouzet) soit à une influence sur l’opinion plus marginale comme le pense Nicolas Vanbremeersch (blog Versac puis Meilcour et auteur De la démocratie numérique). Dans cette starisation ou pipolisation du web que je qualifie de web set (ou web 7) et qui est une forme de jet set appliquée au Web, on dénombre plusieurs figures comme Loïc Le Meur qui n’hésite pas à mêler les genres vie professionnelle et vie privée et qui en joue. Mais cet exercice n’est pas à la portée de tous notamment quant à la question du Personal Branding. L’internaute n’a pas (ou peu) de risque
s’il est indépendant, quoique. Mais pour celui qui travaille au sein d’une organisation, se dévoiler peut causer préjudice. Notons également Eric Dupin (blog Presse Citron) qui pour se hisser à la première place des blogueurs selon Wikio n’hésite pas à publier 2 ou 3 billets quotidiennement et avec un ton parfois un peu décalé pour susciter l’intérêt, Otto le chauffeur de buzz ou encore Ouriel Ohayon du site high tech Techcrunch France. D’autres blogueurs se cachent sous un blog ombrelle comme Jean-François Ruiz sous webdeux.info qui a changé de look et compte plus de 100 000 abonnés aux flux RSS selon Feedburner.


À côté des blogueurs « pure players », des journalistes traditionnels s’invitent à la Web 7 comme Jean-Marc Morandini (qui avait annoncé vouloir publier les résultats des élections présidentielles sur son blog avant 20 h), Jean-Michel Apathie, Christophe Barbier, Karl Zéro… et la liste est longue ! Des politiques se mettent à la web 7, comme la ministre NKM qui a annoncé sa grossesse sur Facebook. Et si un réseau social « très select » a été développé pour la jet set, Asmallworld, on peut se demander s’il ne va pas en être de même pour la web 7.


Ne négligeons pas le pouvoir des blogueuses. Sur la blogosphère nous trouvons le forum Very Important Blogueuse où les internénettes se retrouvent. Un classement des blogueuses est délivré par Ebuzzing, cf. le billet avec les différentes catégories. Et pour riposter à Wikio, le magazine Elle a établi son propre classement des blogueuses. Néanmoins, moins de blogueuses émergent contrairement aux blogueurs.


La tendance de fond reste le rajeunissement des blogueurs. Ils proviennent massivement de la génération Y et ont beaucoup de temps disponible pour faire de la veille pertinente et restent sans cesse connectés pour être à l’affût de scoops. Et avec des outils comme Twitter, les nouvelles font vite boule de neige.


Pour partager sur le Web 2.0, j’ai modestement créé sur le réseau social de partage Ning, un espace pour la Web 7, webset.ning.com sur lequel chacun peut s’inscrire et partager ses réalisations ou annoncer des événements autour du Web 2.0.

5 pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.