«

»

Fév 21

Réseaux sociaux : Google+ jette l’éponge

Google+, en s’appuyant sur l’écosystème Google et les comptes Gmail, avait rapidement atteint une masse critique mais a toujours été peu utilisé notamment par rapport à Facebook.

L’outil ferme le 2 avril. C’est le propre des géants américains de lancer beaucoup de projets mais de ne pas avoir d’état d’âme pour en arrêter (par exemple Google Wave et qui a été ressuscité à l’extérieur avec le projet Rizzoma, annonce de l’arrêt de l’application de messagerie Google Allo). Ce fut le cas avec d’autres produits Google dans le passé. Mais il est néanmoins possible de récupérer ses données pour disposer d’une archive du contenu publié sur Google+. Les photos et vidéos publiées sur Google Photo ne seront pas supprimées.

Récupérer ses données sur Google Plus

Il convient d’accéder à la page Télécharger vos données.

Puis de désélectionner ce que l’on ne souhaite pas télécharger. On appuie ensuite sur Suivant et on sélectionne le type de fichier (zip par exemple), le mode d’envoi des archives (par mél, via Google Drive, Dropbox, OneDrive, Box). Puis on valide avec Créer une archive. Et c’est tout.

Plus que jamais ce sont Facebook, Instagram, Twitter, YouTube et LinkedIn qui forment le 5 majeurs des réseaux sociaux avec parmi les GAFAM, Google avec YouTube, Facebook avec Facebook, lui-même et Instagram, Microsoft avec LinkedIn qui mènent la danse. La question reste celle du rachat de Twitter et Google pourrait être bien placé. D’ailleurs, le référencement de tweets par le moteur de recherche est une indication du fait que la firme de Mountain View convoiterait toujours entre autres géants du numérique Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.