«

»

Nov 19

Election du mot numérique 2012 : c’est parti !

Alors que l’enquête sur le Community management se poursuit jusqu’en décembre, l’élection du mot numérique 2012 est ouverte !

Chaque année de nouveaux termes high-tech apparaissent dans le Larousse et le Robert. Ils reflètent l’évolution de la société davantage numérique. Ainsi les termes cyberterrorisme, streaming, ubiquitaire, fadette (pour facture détaillée des télcos) par exemple sont apparus dans l’édition 2013 du Larousse.

Mot numérique 2012

Via mon enquête, en 2010, vous aviez élu le terme « Community manager » et en 2011, « Cloud computing ». La question est quel sera le lauréat 2012 ?

La sélection des termes est délicate dans la mesure où il existe des cycles dans l’innovation et l’adoption des usages et des termes qui vont avec un peu à la façon d’un « hype cycle ». Comme chaque année beaucoup de termes en langue anglaise sont choisis, les équivalents en français suivent avec un décalage et une acceptation par les utilisateurs internautes pas toujours évidente.

Pour 2012, les nominés sont  :

– Big data (avec les quantités colossales de données qui ne peuvent être gérées avec les outils de bases de données classiques)

– Cyberterrorisme – et plus généralement cyber* (préfixe ayant une kyrielle de déclinaisons : cyberterrorisme, cyberespace, cyberguerre). Cf. aussi sur Wikipédia.

– Freemium (modèle économique reposant sur un service gratuit – free – accessible à tous et un service premium payant)

– Internet des objets (extension d’Internet à divers objets du quotidien via des étiquettes munies de codes, des puces RFID, etc.)

– Open data (information publique brute librement accessible dans le but d’être réutilisable pour des applications ou services développés autour. Le gouvernement a pris conscience de l’importance avec le projet Etalab)

– Pin/repin (à l’image du tweet/retweet, désigne le fait d’épingler un élément multimédia sur le réseau social Pinterest qui connaît l’une des plus grosses croissances du Web)

– Simplexité (contraction de simplicité et complexité, désigne le fait de concevoir des applications simples pour l’utilisateur même si elles génèrent une complexité notable au sein de l’entreprise qui la conçoit)

– Autre (que proposez-vous ?)

Par ailleurs, les acronymes de type SoLoMo ou ByOD ne sont pas retenus dans ce vote.

Terme Nombre
d’occurrences sur Google
Big data 21 800 000
Cyberterrorisme (seulement) 47 100
Freemium 4 630 000
Internet des objets 1 330 000
Open data 26 000 000
Pin/repin N/A
Simplexité 8 800

Merci d’adresser vos votes à mot(@ )davidfayon.fr jusqu’au 31 décembre.

Vous pouvez aussi voter via un commentaire ou via Twitter (hashtag : mot12). Et de buzzer autour de vous en relayant l’information.

Les résultats seront publiés début 2013.

Bon vote !

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Thierry CAMBRESY

    Bonjour,

    Je vote pour Open Data sans hésitation… En espérant toutefois que les projets gouvernementaux sur la question ouvrent de véritables data dans la transparence et non de re-publier des informations de moindre importance.

    Le cloud computing reviendra sans doute à ces heures prochaines. Aixo7 group s’étant déjà engouffré dans la brèche avec ma-paye-en-ligne.fr, paye en ligne sur le cloud.

    Bien à tous.

  2. Pascal Podvin

    Pour ma part, je proposerais « Connected Commerce ».
    En effet, il s’agit de la véritable révolution de l’année 2012, celle se révèle véritablement de façon disruptive dans la vie de tous quel que soit leur âge, leur sexe ou leur pays, qui génère probablement le plus de business, déplace avec une rapidité et une force inouie les positions concurrentielles, induit ou amplifie le phénomène du big data, s’appuie sur le cloud et parfois sur des applications en freemium, surfe sur la mobilité et les nouveaux devices dont les objets connectés, est porteuse de rève et présente un potentiel d’innovation encore insoupçonné …
    Amicalement,

  3. fred de ConseilsMarketing.fr

    Si ce n’est pas déjà le cas, le mot indispensable est pour moi Freemium

    Freemium (modèle économique reposant sur un service gratuit – free – accessible à tous et un service premium payant)

  4. Rodolphe Falzerana

    Bonsoir,
    Je vote pour Big Data car j’ai l’impression qu’il y a une vraie volonté de trouver un B2B chez les donneurs d’ordre et les sociétés de service. Tout comme le Cloud Computing.
    L’Open Data trouvera certainement aussi un beau marché et surtout des usages inexplorés.
    Simplexité est un oxymore intéressant qui souligne une belle réalité et le challenge que représente l’innovation au quotidien, mais je crois que ça ne concernera que les happy few que nous sommes (en espérant me tromper).
    Internet des Objets, c’est à mon sens le futur marché en explosion (mais pas pour tout de suite) comme le Cloud Computing représente le marché IT en pleine croissance et pourtant il incarne la simple (r)évolution de ce marché. Mais on est certainement sur 2015 plus que sur 2012…

  5. Florence

    Certainement Open Data.

  6. Mark Le Net

    Comme M. Ichbiah, je ne peux que répondre « internet des objets », parmi les lauréats ici présentés.

    Mais j’y ajouterais volontiers « social marketing » (en anglais dans le texte).

    Il me semble qu’on parle d’Open Data depuis trop longtemps, même si l’on en parle trop peu (et cela mène parfois aux Big Data, par ailleurs.)

    P.S. Le dernier 2 de 2012 n’est pas en gras, dans le pitch 😉

  7. @Hugues

    j’ajouterais « curation » – le mot plaie de l’année, la « redistribution » du contenu des autres pour faire mousser son pagerank/klout/ego/hit-count etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.