«

»

Juin 13

Annonce des nouveaux noms de domaine déposés à l’ICANN

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) est l’organisme américain qui gère les noms de domaines qui sont de deux types. D’une part les ccTLDs (country code Top-level domains)  au nombre de 247, qui sont des extensions géographiques territoriales souvent nationales (.fr, .re, .be, .de, .uk, etc.). D’autre part les gTLDs (generic Top-level domains) qui ne sont que 22 (les .com, .org, etc.). Un processus de libéralisation des noms de domaine a débuté après plusieurs années de travail. Celui-ci permet d’avoir des gTLD de type .google, .paris, .web, etc. Selon l’ICANN cet élargissement est rendu nécessaire par l’explosion du nombre d’internautes, plus de 2 milliards dans le monde actuellement. Les suffixes les plus intéressants seront acquis lors de la première fenêtre de tir initialement prévue entre le 12 janvier et le 12 avril 2012. La date limite a néanmoins été repoussée au 30 mai, l’ICANN invoquant une bogue ayant interrompu son fonctionnement.

Annonce des nouveaux noms de domaine déposés à l'ICANN

Le nom de domaine permet de nommer un objet plutôt que de retenir une adresse IP. Le nom de domaine est par ailleurs la seule partie d’Internet qui n’a pas été décentralisée. Aussi le DNS constitue une potentielle faille pour attaquer le réseau.

Au terme de cette première phase, 1 931 dossiers sont éligibles aux nouvelles extensions (930 dossiers américains, 676 européens dont 54 pour la France, 303 pour l’Asie et le Pacifique, 37 pour l’Amérique latine et 17 pour l’Afrique). Des extensions dans des alphabets non latins sont également possibles. Elles ont représenté 160 demandes. Avec un tarif de 185 000 dollars pour candidater (frais de dossier pour notamment le traitement de l’appel d’offre, 25 000 dollars par an ensuite), ce qui est dissuasif pour les PME, cela a permis à l’ICANN, organisation sans but lucratif adossé au DoC américain, d’engranger 357 millions de dollars. Les organisations ou entreprises retenues seront gestionnaires de leurs extensions. Les sociétés qui obtiendront les droits sur certains suffixes pourront ensuite percevoir des commissions annuelles des sociétés gérant des noms de domaine se terminant de cette manière. Une nouvelle équation économique est en devenir. Les cartes d’Internet seront rebattues. Un renchérissement du coût est également évoqué avec un risque de perte de valeur pour les anciens TLD par les entreprises et les organisations du fait d’un risque de dilution du portefeuille de marque avec un impact quant au référencement auprès des moteurs de recherche. Les extensions de noms de domaine génériques (par exemple .sport) seront vendues aux enchères par l’ICANN et revendables en sous-domaines.

Certaines organisations sont légitimes pour gérer des nouveaux gTLDs, comme la ville Paris pour le .paris. Mais dans certains cas, lorsque plusieurs entités ont déposé un même nouveau nom de domaine, l’ICANN devra arbitrer. Ainsi 751 dossiers déposés concernent des dossiers demandés au moins une fois. Google a déposé 101 demandes dont .free, .book, .shop, .music, .app., Amazon 76 dont .music et .shop également, .cloud, .read, Microsoft 11 dont .windows, .bing. A noter que Facebook et Twitter n’ont demandé aucun TLD. .app fait l’objet de 13 demandeurs. Le processus sera également une mise aux enchères lorsque l’arbitrage de fait n’est pas possible.

De 500 à 1 500 dossiers seront ensuite retenus. En l’absence d’objection, un délai de 9 mois est évoqué pour la mise en place des nouveaux suffixes. 1 an ou 2 sinon.

Le processus de constitution des lots (batching process) détermine l’ordre de traitement des candidatures. Rappelons à cette occasion que c’est la précision et la rapidité de leur tir qui permettront aux candidats de faire partie du premier lot des 500 nouvelles extensions à naître sur la toile et de bénéficier des avantages des pionniers. La question du tir à l’arc numérique (Digital Archery) pour être dans les premiers nouveaux noms de domaine traités par l’ICANN est donc stratégique.

Les dernières dates cibles pour les nouveaux noms de domaine annoncées par l’ICANN sont résumés dans le tableau ci-après.

Date cible

Evénement

30 mai 2012 Fin de la période pour déposer un dossier de nouveau nom de domaine
8 juin 2012 Début du processus de constitution des lots (batching process)
13 juin 2012 Annonce des nouveaux noms de domaine déposés (« Reveal Day »)Ouverture de la période pour effectuer des commentaires ou des objections sur les nouveaux noms de domaine déposés
24-29 juin 2012 44e rencontre publique de l’ICANN à Prague
28 juin 2012 Fin du processus de constitution des lots
11 juillet 2012 Publication des lots constitués
12 juillet 2012 Début du processus d’évaluation des candidatures
12 août 2012 Fin de la période pour émettre des commentaires
14-19 octobre 2012 45e rencontre publique de l’ICANN à Toronto

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.