«

»

Mai 18

Introduction en Bourse de Facebook : sur les traces d’Apple, Microsoft et Google ?

Le titre Facebook est introduit aujourd’hui en Bourse au prix de 38 dollars, soit le haut de la fourchette. La valorisation du réseau social aux 900 millions de comptes est de 104 milliards de dollars. Cette entrée en Bourse soulève des questions :

introduction en Bourse de Facebook le 18 mai 2012

–          N’a-t-on pas un risque de survalorisation (Google lors de son entrée en Bourse en 2004 était valorisé 23 milliards avec un modèle économique clairement défini, ses AdWords/AdSense ; la valorisation représente 100 fois les bénéfices de 2011 et 27 fois son chiffre d’affaires alors qu’aujourd’hui Google n’est valorisé qu’à 20 fois ses bénéfices) ;

–          Le potentiel de croissance de Facebook est supérieur mais on constate un ralentissement de la croissance notamment en nombre de comptes dans les pays développés même si de nouveaux revenus publicitaires notamment sont attendus pour permettre aux entreprises d’accroître leur visibilité. Tout dépendra du chiffre d’affaires par compte dans le futur ;

–          La croissance sera-t-elle tirée par le mobile et les tablettes ? Quid des nouveaux services autour de la vidéo, de la géolocalisation, de la poursuite de la croissance externe de l’opérateur (après Instagram et quelques autres acquisitions récentes).

En synthèse, le tableau récapitulatif compare les données chiffrées de Facebook à Google, Apple et Microsoft, les géants du Web à la profitabilité à deux chiffres.

 

 

Facebook

Apple

Google

Microsoft

Date de creation 4/02/04 1/04/76 4/09/98 4/04/75
Entrée en Bourse 1/05/12 12/12/82 19/04/04 13/03/86
Chiffre d’affaires 2011 (en milliards de dollars) 3,7 108,2 37,9 69,9
Progression de 2010 à 2011 + 88 % + 66 % + 29 % + 11,8 %
Nombre de collaborateurs dans le monde 3 500 60 500 32 500 90 000
Profits (en milliards de dollars) 1 25,9 11,6 23,2
Taux de marge 26,9 % 23,9 % 30,7 % 33,2 %

 

Cette introduction en Bourse au prix fort doit conduire à la prudence, surtout dans le contexte actuelle et la montée en puissance de Twitter et l’attrait de Google+ pour le référencement sur Google. Comme je l’indiquais en guise de sondage sur l’introduction en Bourse de Facebook voici quelques mois, quelle pourrait être l’attitude à adopter ?

1. J’achète des actions Facebook
2. Je prends plutôt des Google
3. C’est trop cher et plus possible d’emprunter
4. Les Anonymous risquent d’attaquer Facebook
5. Je vais me remettre sur Copainsd’avant qui a évolué
6. Nos données personnelles vont être vendues et la publicité va se développer
7. Autre… précisez

L’avenir nous dira si Facebook est rentable pour les actionnaires. Le pari est osé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.