«

»

Juin 19

3 questions à … Xavier Marvaldi

Interview de Xavier Marvaldi

1. Comment voyez-vous la complémentarité d’Internet et de la télévision ? Que pensez-vous de la proposition de taxer Internet – et d’une façon pénaliser son nécessaire développement – pour financer la fin de la publicité sur les chaînes publiques ?

La télévision est le média de masse par excellence, capable de rassembler des millions de téléspectateurs au même moment devant un contenu ou un message. Internet est le média personnalisé par excellence, capable de proposer une infinité de contenus à une infinité d’individus. Cependant on constate, avec la fragmentation des audiences de la télévision et la consolidation des grands groupes Internet, que ces deux médias se rapprochent inexorablement dans leur puissance.

Concernant l’idée de taxer Internet pour financer le service public de la télévision, elle apparaît déjà dans votre question comme une réponse à l’envers et dangereuse à la question importante des missions et du financement de la télévision publique. On sait que la croissance de l’économie française dans les années à venir dépendra de sa capacité à développer les industries de l’Internet (0,5 à 1 point de croissance selon les estimations – je cite de mémoire). Il serait inopportun d’obérer cette opportunité au profit d’une autre industrie en phase de contraction, et d’un groupe public dont les objectifs et les moyens ne sont ni clairement définis, ni optimisés.

2. Vous parlez de « Web 2.1 » pour qualifier le Web 2.0 rentable. Comment caractériseriez-vous Skaaz et Habbo Hotel ? De quoi êtes-vous le plus fier lorsque vous étiez Directeur général de M6 Web ?

J’avais utilisé cette expression en 2005 lorsque nous avions présenté la stratégie de développement de M6 dans l’Internet. Depuis, les réalisations de M6 dans les domaines communautaires (Web 2.0) ont été nombreuses : Wideo.fr, Habbo Hotel, yootribe.com, Skaaz, etc. Au total, cette stratégie a payé en audience, en chiffre d’affaires et en résultat. Individuellement, certains projets ont très bien fonctionné, d’autres n’ont pas trouvé leur public.

De mon passage chez M6web je garderai la fierté d’avoir lancé presque en même temps toutes ces offres, avec des partenaires enthousiasmants, d’avoir lancé et accompagné le succès de l’offre de téléphonie M6 mobile by Orange, et enfin d’avoir transformé la petite équipe artisanale de M6web en une PME outillée pour gérer une activité de près de 80 millions d’euros très rentable (environ 20 millions de résultat net en 2007), et qui a su après mon départ procéder à des acquisitions (Cyréalis par exemple) qui lui permettent aujourd’hui de franchir encore une marche de développement.

3. Pouvez-vous nous présenter Yoowalk qui combine univers virtuel, 3D et réseaux sociaux ? Ses forces fonctionnelles et techniques ? Sur quoi repose son modèle économique ? Yoowalk sera-t-il au « monde virtuel ce que YouTube est à la vidéo » ?

Yoowalk est le premier monde virtuel accessible en 1 clic, entièrement gratuit pour les utilisateurs, totalement ouvert sur le web et communautaire.

Yoowalk est un monde virtuel dans lequel vous pouvez naviguer de façon intuitive et ludique à travers le meilleur de l’Internet, voir vos amis et surfer avec eux, rencontrer de nouveaux amis, et créer votre espace personnel en 3D.

Ses forces techniques résident notamment dans l’utilisation de la technologie Adobe Flash, présente dans tous les navigateurs, et fonctionnellement sur la proposition de services viraux qui permettent à chaque utilisateur d’inviter très simplement ses amis à le rejoindre pour surfer avec eux.

Le modèle économique sera un modèle de référencement. Nous louerons les adresses aux éditeurs des « walksites », les versions 3D des sites web.

Je me suis beaucoup inspiré de YouTube pour créer Yoowalk. On retrouve donc dans Yoowalk certaines de ses caractéristiques fonctionnelles et techniques. Mais un succès comme celui de YouTube n’est pas réplicable, c’est le succès à la fois le plus rapide et le plus important de l’histoire d’Internet ! Mais toute l’équipe de Yoowalk rêve d’un tel succès, et ça nous fait avancer…

19 juin 2008

Xavier Marvaldi, ancien directeur général de M6 Web, est le P-DG fondateur de Yoowalk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *