«

»

Sep 20

Vaincre la fracture numérique auprès des seniors

Au premier rang des exclus d’Internet figurent les seniors. La fracture numérique est encore trop présente aujourd’hui dans cette catégorie de la population même si des efforts sont faits tant au niveau politique que via des associations. Celles-ci dispensent souvent des formations à l’informatique et à Internet et le bénévolat est à encourager. Ainsi en France, la délégation aux usages d’Internet a instauré le plan « Internet pour tous » et quelques actions ont été menées en direction des seniors. Le 14 juin dernier, la Commission Européenne a mis en place un plan d’action baptisé « Bien vieillir dans la société de l’information » visant à améliorer la qualité de vie des personnes âgées. Ce plan est doté d’un budget d’un milliard d’euros. Un article du journal britannique « The Guardian » reprise par Courrier international le 24 août enfonce le clou : les seniors représentent l’avenir d’Internet. Il indique que selon l’OFCOM, organisme de régulation des services audiovisuels en Grande-Bretagne, les internautes de plus de 65 ans, baptisés ‘silver surfers’ passent plus de temps sur le Web (42 h par semaine) que n’importe quelle autre classe d’âge. Ou encore le site Génération NT qui publie un article sur la situation au Japon, « le troisième âge de plus en plus aguerri face au Web » où des spécificités (de type écran tactile) sont mises en avant. En effet les freins sont nombreux : résistance ou peur de la nouveauté, coût d’acquisition du matériel, manque de formation ou crainte de ne pas y arriver, acuité visuelle, etc.

Les seniors qui souffrent parfois de solitude et d’isolement (par ex. difficulté de voyager ou de se mouvoir) ont besoin de nouer des contacts avec des internautes qui ont les mêmes centres d’intérêt : échanges de méls, partage de créations artistiques. Et aussi d’apprendre car la soif de savoir et de découverte est indépendante des années malgré les clichés. Par ailleurs la livraison à domicile des courses, une fois les craintes de l’achat sur des sites e-commerce levées, est appréciée. Il existe toutefois une fracture au sein de la fracture car si les jeunes retraités, les hommes ou les CSP+ ont plus de facilité pour s’y mettre ou sont déjà accros via une activité professionnelle passée récente, les femmes restent à séduire et à convaincre. Elles pourraient bénéficier d’un fantastique outil pour instaurer du liant intergénérationnel : écrire aux petits-enfants, recevoir des photos d’eux, virer une somme d’argent sur leur tirelire, utiliser des outils comme Skype pour leur téléphoner tout en les voyant, etc.

Voici quelques mois un dynamique senior de 82 ans, Jean Pauzin, est entré en contact avec moi par mél après avoir lu « Clés pour Internet ». Il avait besoin de conseil pour créer son blog. Il s’y est mis et expose notamment dans son blog comment rester jeune plus longtemps et combattre des idées reçues.

Pour ma part, dans le numéro de Pleine Vie d’octobre, qui s’adresse aux seniors, et plus particulièrement aux femmes seniors, à travers une page Multimédia je donne des conseils pratiques pour créer son blog. Enfin, j’animerai une table ronde « Réduire la fracture numérique » lors du Forum mondial e-démocratie le 3 octobre qui se tiendra à Issy-les-Moulineaux. Celle-ci va au-delà de la simple cible des seniors…

df-) 20 septembre 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.